IMG_7633

 

 

Si on pouvait m'accorder trois souhaits comme dans Aladin, l'un d'eux serait d'avoir des fruits à l'infini ! J'aimerai nager dedans, comme Picsou dans sa piscine de pièces ! 

 

Bref.. Parmi tous les fruits, mes préférés sont sans doute les fruits-rouges. Pour leurs goûts, mais aussi pour leurs couleurs et leurs formes. On peut vraiment faire de belles choses avec. 

 

Dans cet article, je vais donc vous proposer la recette du trifle aux fruits-rouges. 

En écrivant ces lignes, je me suis un peu renseigné sur l'origine de ce dessert et j'ai appris que c'était anglais. Du coup ça se prononce "Tr-aïe-feul" Honte à moi car je disais toujours "Trifeul". 

Le trifle se compose généralement d'une crème pâtissière allégée avec de la chantilly, de fruits avec leurs jus, d'un biscuit et de chantilly. Ca reste super simple en terme d'ingrédients, c'est aussi très peu technique, mais qu'est-ce que c'est bon !

De toute façon manger des fruits avec de la chantilly (et c'est bien connu), c'est un délice ! J'en ai déjà mangé dans des restaurants qui m'ont fait rêver et j'ai donc rapidement appris à les faire.

 

Par ailleurs, au nouvel an 2015, j'ai rencontré quelqu'un qui faisait ses études en Irlande et il avait justement préparé un Trifle pour le dessert ! Super cool car il m'a donné la recette qui appartenait à des Irlandais qui l'hébergaient là-bas.  :-) Après je suis moins fan de leur version car elle comporte pas mal de gelée. Mais bon ça reste très authentique ! 

 

 

Ingréditents

 Pour 5 à 6 trifles

 

Pour la pâte sablée "diamant" de Pierre Hermé (une tuerie) :

 

Beurre doux à température ambiante : 100g 

Sucre semoule : 45g

Vanille en poudre ou liquide : 1 pincée ou 1 c à c si liquide

Diamant ou fleur de sel de guérande : 1g

Farine T55 : 140g

 

Pour la crème pâtissière à la vanille  :

 

Lait entier : 25cl

Gousse de vanille : 1/2

 

Jaune d’œufs : 60g (environ 3-4 œufs)

Sucre semoule : 60g

Maïzena : 25g

 

Beurre doux de qualité AOC : 25g 

 

Pour la chantilly à la vanille : 

 

Crème liquide entière à 30-35% de MG : 50g

Gousse de vanille : 1

Sucre glace : 50g

Feuilles de gélatine : 3g (2 feuilles)

Mascarpone : 150g

Crème liquide entière à 30-35% de MG : 250g

 

Pour la garniture :

 

C'est vous qui voyez, mais je vous recommande l'utilisation de fruits-rouges surgelés pour faire le coulis et des fruits-rouges frais pour la déco.  

 

 

Réalisation

 

La pâte sablée "diamant" de Pierre Hermé :

 

1) Depuis que je laisse mon beurre à température ambiante pour le ramollir (avant je m'aidais du micro-onde), je n'ai plus aucun problèmes avec mes pâtes donc n'hésitez pas à faire comme moi et sortir votre beurre 3h avant de commencer. Une fois qu'il est mou, travaillez le à la spatule.

 

2) Ajoutez le sucre, le sel et la vanille et mélangez toujours à la spatule. Une maryse fera très bien l'affaire.

 

3) Tamisez la farine sur la préparation et arrêtez de mélanger dès qu'elle est incorporée.

 

4) Formez une boule avec vos mains, placez la entre deux feuilles de papier sulfu (ou deux tapis exopat) et étalez là avec un rouleau sur 3mm.

 

5) Réservez au frigo 2h puis utilisez un emporte-pièce rond cannelé si vous en avez. Cuire pendant 15 à 20min à 170°C. Il faut qu'elle soit bien dorée.

 

 

Sans titre-2

 

1)  La veille (ou à défaut 30min avant) , versez 25cl de lait entier dans une casserole en inox bien propre. Ouvrir la gousse de vanille en deux et grattez la moitié des graines avec le dos d’un couteau pour les déposer dedans avec la demie gousse de vanille grattée.

 

 

IMG_6273

 

2) Portez à ébullition avec 1/4 du sucre (15g donc) pour éviter que le lait ne brûle au fond de la casserole et laisser infuser hors du feu. Réservez au frigo si vous le faites la veille. Cette opération va permettre d’avoir un goût de vanille beaucoup plus prononcé.

 

 

IMG_6276

 

3) Le lendemain,préparez et pesez tout vos ingrédients avant de commencer.

 

IMG_6323

 

4) Fouettez le mélange jaune d’œufs – sucre dans un saladier assez grand jusqu’à ce qu’il blanchisse. Ajouter la Maïzena, puis bien mélanger pour éviter les grumeaux. (Ne faites pas comme moi sur la photo où j'ai tout ajouté d'un coup).

 

IMG_6325IMG_6326

 

5)  Préparer le beurre froid coupé en morceaux.

 

6) Porter à nouveau le lait à ébullition puis transvaser la moitié dans le saladier. Mélanger énergiquement puis transvaser la seconde moitié et remélanger. A ce stade vous ne devez pas avoir de grumeaux normalement.

 

IMG_6332

 

7) Si vous en avez un, passer la préparation au chinois pour recueillir la gousse et le lait éventuellement brulé. Transvaser dans la casserole.

 

IMG_6335

 

8) Suivant la quantité (ici 400g), mettre le feu plus ou moins important entre doux et vif  et fouettez partout pour éviter que la crème n’attache et ne brule à certain endroits.

 

IMG_6341

 

8)  Lorsque la crème commence à épaissir, fouetter énergiquement jusqu’à l’apparition des premiers bouillons. A ce stade, continuer à mélanger pendant 30 sec environ. Vous avez très mal au bras, c’est normal. 

 

9) Retirer la casserole du feu, continuer à mélanger en ajoutant le beurre.

IMG_6344

 

 

10) Verser la crème sur du film plastique et la recouvrir entièrement. Il faut bien filmer au contact pour éviter que l'air n'oxyde la crème et qu'une "croute" se forme en surface (ce serait plus très onctueux). Plus la crème sera étalée, plus le refroidissement sera rapide.

 

IMG_6353

 

 

11) Conserver au congélateur 15min puis réservez au frigo au moins 3h jusqu’à utilisation.

 

 

La chantilly à la vanille :

 

 

1) Faites ramollir les 3g de feuilles de gélatine dans un bol d'eau très froide pendant 15min.

 

2) Portez à ébullition dans une petite casserole les 50g de crème ainsi que la gousse de vanille fendue et grattée.

 

3) A ébullition, retirez la casserole du feu et ajoutez la gélatine ramollie et essorée. Laissez tiédir.

 

4) Dans un grand saladier, mixer avec un mixeur plongeant la mascarpone et les 250g de crème. 

 

5) Ajoutez progressivement la crème tiédie dans le mélange précédent et continuez à mixer pendant 2-3min.

 

6) Filmez au contact et laissez reposez une nuit au frigo. C'est très important que la crème soit bien froide. Elle va prendre la consistance d'une mousse.

 

7) Le lendemain, fouettez ce mélange au robot, au fouet ou au batteur jusqu'à l'obtention d'une chantilly assez ferme. Attention à ne pas trop battre la crème sous peine qu'elle se transforme en beurre.

 

8) Dressez votre chantilly avec une poche à douille, admirez et dégustez ! :-)

 

 

dressage

 

L'idéal pour moi, c'est de faire comme sur la photo : Crème pâtissière - Coulis de fruits-rouges - Fruits-rouges - Chantilly - Biscuit. 

Pour garder le croustillant du biscuit, il vaut mieux qu'il ne soit pas en contact avec la crème pâtissière et les fruits et le laisser le moins de temps au frigo.

 

Voici quelques variantes que j'ai pu faire. ;-)

 

IMG_6533

 

 

 

 

10559661_733745840019860_7776577556518930981_n