IMG_7217

 

Le trésor de Jiggywiggy, keskecékecetruk ?

 

Ca me tenait vraiment à coeur de réaliser cette création et je suis super content car le résultat est comme je l'imaginais ! Comme vous pouvez le voir, j'ai placé un jeux-vidéo sur la photo qui s'appelle "Banjo Tooie". Il date de la Nintendo 64, une assez vieille console.

A travers ce "gâteau", j'ai donc voulu rendre hommage à ce qui est et restera mon jeux-vidéo préféré. Il a vraiment marqué mon enfance. Petite histoire (je vous préviens je vais raconter un peu ma life ^^) :

 

Lorsque j'étais en CP, j'ai eu un problème de malformation rénale et je suis allé à l'hôpital pour être opérer. Il me semble que je suis resté 1 mois et c'était en plein mois de décembre. Du coup, j'ai passé noël là-bas. Je n'ai pas énormément de souvenirs de mon enfance avant le CP, mais il y a beaucoup de choses dont je me rappelle dans cet hôpital.

Tout d'abord, ma classe qui m'avait gentiment envoyé une carte avec des mots de soutien. Après, un épisode de Tex Avery, le dessin animé, où un personnage forçait un autre à avaler du poison (j'en ai fait des cauchemars). Et enfin mes cadeaux de noëls ! C'était l'époque de Toy Story dont j'étais super fan et je voulais avoir tous les jouets d'Andy ! On m'avait offert Woody que je possède encore aujourd'hui et les soldats verts.

Et figurez-vous que ma marraine (que je n'ai pas revu depuis cette époque il me semble), m'a offert deux jeux-vidéos : "L’odyssée d’Abe" et "Banjo-tooie".

 

Lorsque je suis sorti de l'hôpital, j'ai donc testé ces jeux. Le premier était sur PC et relatait l'histoire d'un extra-terrestre dont la race allait se faire manger par une autre race.. enfin c’est ce que j’ai compris mdr.

Et bien ce jeu m'a TRAUMATISE ! Ça m'a vraiment foutu la trouille, je n'ai pas retouché à ce jeu depuis. Déjà le début de l'histoire qui est glauque comme pas possible et la gueule du personnage principal.. Imaginez à 6 ans.. ^^ Je vous donne le lien de l’intro du jeu pour vous faire une idée : https://www.youtube.com/watch?v=ywh0_1TQOhA

Je me souviens être allé voir mes parents juste après avoir commencé le jeu et leur dire : "Maman, Papa, le jeu que m'a offert ma marraine il me fait peur.." Limite je pleurais et c'est mon père qui a dû éteindre le jeu à ma place !

 

oddworld-l-odyssee-d-abe-pc

L'odyssée d'Abe

 

Quelques jours plus tard, j'ai testé le second jeu : "Banjo tooie" et.. Rebelote. Il m'a foutu une trouille pas possible. Vous allez croire que je suis une petite nature avec tout ça mdr. (En plus pour ceux ou celles qui connaissent ce jeu, il est niais comme pas possible !)

Mais bon à cet âge, le personnage avec son crâne de squelette me faisait peur et ce qui m'a vraiment fait fuir, c'est le cri retentissant de la sorcière (la grande méchante du jeu) lorsqu'on fait game over !

 

51eAdm1k1uL

Banjo-Tooie

 

Bref, merciii marraine pour ces beaux cadeaux... mdr

 

Du coup je reviens au topo principal, pourquoi j'ai fait un gâteau dessus du coup ??

 

Et bien 2 ans ou plus après cet « avant-goût », j'ai rejoué à "Banjo tooie" et comme j'ai grandi, je n'avais plus peur forcément ! Et figurez-vous que j'ai découvert que ce jeu était tout simplement génial !! Vraiment, j'ai dû le finir au moins 5 fois en tout. La musique, les personnages, l'aspect comique du jeu, l'univers, le gameplay.. Tout est bon ! La dernière fois que j'y ai joué, ça devait être il y a un an en 2014 et il vieillit vraiment très bien.

Enfait ce jeu, c'est une suite d'un premier jeu qui s'appelle "Banjo-kazooie". Banjo c'est l'ours que vous pouvez voir sur la jaquette et Kazooie l'oiseau. Je l'ai terminé beaucoup plus tard et même si c'est vrai que celui-ci est très drôle, sa suite est 100 fois meilleure selon moi.

 

Voici l'histoire résumé en quelques lignes :

Vous contrôlez Banjo et Kazooie et vous devez récupérer des pièces de puzzle dorées pour accéder aux différents mondes et vaincre la méchante sorcière Gruntilda. Petit extrait du jeu :

C'est vraiment comme Super Mario 64 où là vous deviez récolter des étoiles pour accéder aux différentes pièces et tableaux du château et secourir la princesse Peach des griffes de Bowser. C'est le même principe.

Du coup, dans chaque monde de Banjo-tooie, il fallait retrouver les précieuses pièces de puzzle et les ramener dans le temple de Jiggywiggy, un personnage avec une tête de puzzle qui vous donnez accès aux différents mondes en fonction du nombre de pièces récoltées.

 

Aujourd'hui la série a été reprise par Microsoft et l’unique « suite » qu'ils ont fait sur xbox360 a détruit l'univers de la série. C’est dommage..

 

FIN 

 

 

Voilà pourquoi j'ai réalisé ce gâteau en forme de pièce de puzzle car il représente vraiment le jeu. C'est comme si j'avais fait une étoile pour Mario en gros.

Au-delà du fait que j'ai fait ça pour la "symbolique", je trouve que donner une forme de pièce de puzzle à un gâteau ça court pas les rues non plus ! Et en doré ça donne un côté précieux. C'est un trésor quoi ! :-)

Et quoi de mieux qu'un financier pour réaliser ce gâteau-biscuit. D’ailleurs le financier doit son nom à sa forme qui ressemble à un lingot d'or.

J'ai superposé le financier sur un brownie pour donner du contraste et faire une sorte de socle. J'ai d'ailleurs planté dedans des morceaux de noix pécans dorés. Je trouve que ça donne un petit truc en plus !

 

Bref si jamais vous avez envie de réaliser ce gâteau-biscuit peu commun, voici la recette. Après vous pouvez toujours utiliser l’une d’elles pour faire de simples biscuits !

 

Ingréditents

 

Pour le financier au miel d'Honey B. :

 

Beurre doux : 200g

Sucre glace : 200g

Poudre d'amandes : 120g 

Miel d'Honey B. : 20g

Blancs d'oeufs frais tempérés : 215g

Farine T45 : 80g

 

Pour le brownie aux pépites de la mine miroitante :

 

Beurre doux : 225g

Chocolat noir 70% : 120g

Oeufs : 200g (4)

Sucre semoule : 400g

Farine T45 : 130g

Poudre d'amandes : 50g

Cerneaux de noix : 150g

 

Pour le glacage miroir jaune :

 

Chocolat blanc de couverture (ça ne marchera pas sinon) : 265g

Colorant liposoluble jaune

Gélatine : 4g (2 feuilles)

Crème liquide entière : 175g

Eau : 40g

Sirop de glucose : 30g

Huile de pépin de raisin : 25g

 

 

Réalisation

 

 

Si vous souhaitez réaliser la pièce de puzzle, il faudra cuire les biscuits dans un cadre (je vous laisse jugez la taille) beurré et chemisé qu'il ne faudra remplir que sur 1 à 2 cm de hauteur. 

Sinon utilisez des moules classiques que vous remplisserez aux 2/3. Si ces moules sont en silicones, pas besoin de les beurrer.

 

Pour le financier :

 

1) Faire un beurre-noisette : pour cela, coupez votre beurre en dès et faites le fondre dans une poêle jusqu'à ce qu'il crépite (on dit qu'il chante) et qu'il brunisse. Il est prêt lorsqu'il s'arrête de chanter. Passez le au tamis pour filtrer les dépôts et laissez le refroidir jusqu'à utilisation.

2) Faire un bain-marie avec le sucre en poudre, la poudre d'amandes, les blancs d'oeufs et le miel. Pour faire cela, rien de plus simple : remplir le tiers d'une casserole d'eau et portez sur feu doux avec le saladier contenant vos ingrédients sur la casserole.

3) Ne cessez pas de fouetter pour éviter que les blancs ne cuisent. Le mélange doit atteindre 50°C (chaud au doigt, mais ne vous brûle pas).

4) Ajoutez ensuite hors du feu le beurre noisette tiédi progressivement (il doit être idéalement à la même température) et mélangez avec une maryse.

5) Tamisez la farine et incorporez-la à la préparation. 

6) Versez dans un cadre ou dans un moule, lissez et enfourner à 170°C chaleur tournate. Le temps de cuisson dépend de votre four (ça se situe aux alentours de 10-20min). Le biscuit est cuit lorsqu'il est bien doré en surface. 

 

Pour le brownie :

 

1) Faire fondre au bain-marie ou au micro-onde le chocolat en morceaux avec le beurre coupé en dès. Réservez.

2) Blanchir les oeufs avec le sucre avec un fouet et versez progressivement le chocolat tiédi (l'idéal est qu'il soit entre 20 et 40°C). Jamais le chocolat chaud sur les oeufs, c'est une erreur que je faisais tout le temps quand j'étais débutant. 

3) Incorporez la farine et la poudre d'amandes tamisées. 

4) Hachez grossièrement les cerneaux de noix et ajoutez-les à la préparation. Vous pouvez bien sur remplacer les cerneaux de noix par les fruits-secs que vous voulez (noisettes, amandes, noix de pécan etc...)

5) Enfournez à 170°C chaleur tournante pendant une dizaine de minutes. Plantez un couteau, s'il ressort sec, le brownie est cuit. Laissez bien refroidir le brownie avant de le démouler car il est très fragile à sa sortie du four. 

 

Pour le glacage miroir jaune :

 

Règle : N'utilisez pas de fouet car ce dernier va incorporer de l'air et il y aura des bulles d'air sur votre glacage. Utilisez une maryse.

 

1) Trempez les feuilles de gélatine dans l'eau froide pendant une quinzaine de minutes.

1) Faire fondre le chocolat blanc et ajoutez le colorant liposoluble jaune en quantité suffisante pour avoir une belle couleur jaune.

2) Dans une petite casserole, portez à ébullition sur feu vif l'eau, le sirop de glucose et la crème liquide.

3) Une fois à ébullition, versez ce mélange sur le chocolat en trois fois. Mélangez avec une maryse pour bien émulsionner.

4) Ajoutez la gélatine dans le mélange encore chaud ainsi que l'huile de pépins de raisins. Mixer avec un mixeur plongeant en évitant les remous.

5) Laissez refroidir tout ça à température ambiante. Le glacage sera prêt à être utilisé à 30°C (car audelà, il sera trop liquide).

 

 

dressage

 

 

Notez avant que j'ai fait le brownie 1cm plus large que le financier pour donner du relief à ma création.

1) Lorsque vos biscuits ont refroidi, découpez-les avec un bon couteau en forme de carré tout en laissant une marge d'environ 5-6cm de biscuit où vous utiliserez des emporte-pièces pour avoir des ronds. Vous découperez donc 2 ronds pour chaque biscuit que vous bizeautrez légèrement et que vous collerez (avec du chocolat) sur chaque carré de biscuit. Vous suivez ? mdr

2) Utilisez à nouveau votre emporte-pièce pour faire deux trous dans chaque carré de biscuit. Jugez-bien les porportions de taille pour avoir quelquechose de régulier.

3) Envelloper le financier de film et congelez-le pendant 30min. Le glacage se fait toujours de cette manière. 

4) Posez votre financier sur une grille et placez un saladier en dessous pour récupérer le glacage qui coulera.

5) Versez le glacage à 30°C sur le financier en veillant à ce qu'il recouvre bien les bords. Attention, ça fige très vite. Un conseil : n'essayez pas de repassez votre glacage 1min après sur des zones vides ou de passez plusieurs coups de spatule car ça sans doute laisser des traces et ce ne sera pas jolie. Il vaut mieux tous réussir d'un "lancer". Laissez figer le flacage pendant une trentaine de minutes.

6) Etape très périeuse. J'ai failli frôler la catastrophe car il y a une partie du financier qui est très fine. Il faut faire très attention à ce qu'elle ne casse pas ! Et vous ne pourrez pas repasser de glacage dessus car ça se verra ! Donc déplacez le financier sur le brownie très délicatement. 

 

Ouf c'est finit, vous n'avez plus qu'à mettre du spray doré sur vos cerneaux de noix et à les planter dans le brownie.

 

 

Puzzle Piece GET! - Banjo Kazooie (N64)