Sans titre - 2

S'il y a deux ans vous m'auriez dit que j'aimerai la pâtisserie et que je tiendrai un blog, je vous aurais dit :

WTF ? C'est une blague ?????????  

 

Disons-le clairement, je n'en avais strictement rien à faire des gâteaux. Je les mangeais et encore, ce n'est même pas moi qui prenait le soin de les acheter. Les vitrines n'étaient pas la première chose qui attiraient mes yeux ... Lol 

 

Du coup on me demande souvent comment j'en suis arrivé là. Je vous explique tout sur mon parcours assez peu ordinaire... 

 

 

 

Pour me présenter, j'ai eu l'honneur de m'interviewer moi-même. Ca ne m'arrive pas tous les jours !

 

 

As-tu une histoire avec la pâtisserie ? 

 

Issu d'un milieu scientifique, Il n'y a pas de cuisinier dans ma famille. Elle n'est pas du genre à concocter des petits plats non plus, ou alors très rarement. Donc autant dire que c'était mal embarqué.. 

 

 

Comment t'es tu lancé dedans alors ?

 

Ca peut paraître un peu superstitieux, mais je crois que c'est un coup du destin !  Je pense que c'est la pâtisserie qui est venue à moi, à une époque où j'avais besoin de me distraire, où j'essayais de me remettre d'une rupture amoureuse très difficile.

 

Le déclic est survenu dans un centre de loisirs où j'étais animateur pour les enfants de 6 à 8 ans. Je m'en souviens très bien, c'était au cours des vacances de noël, en janvier 2013.

Le centre possédait une cuisine et ce jour-là nous devions réaliser avec ma collègue un gâteau avec les enfants. Au lieu de faire un simple gâteau, nous voulions vraiment faire quelque chose de ludique et les faire rêver ! Et nous avons finalement réaliser le gâteau piano. 

 

Gâteau piano 

Le gâteau piano, ma toute première création 

 

Autant dire que le pari était réussi. Les enfants étaient vraiment fiers de leur réalisation. Ils allaient carrément voir leurs parents pour leur dire : "Regarde maman, c'est moi qui l'ai fait !" (chose qui survient rarement dans l'animation, vous en conviendrez mdr.) 

Ce que j'ai ressenti ce jour-là est une chose très rare. Un véritable sentiment de bonheur comme il n'en arrive que trop peu dans une année. Avec un simple gâteau, j'ai réussir à faire rêver des gens. Voilà comment tout a commencé. :-)

 

 

Très émouvant Gauthier !! C'est donc la raison pour laquelle tu pâtisses ?  

 

Avec le recul, j'ai compris pourquoi : Pour moi pâtisser ce n'est pas juste faire un gâteau et le manger. Je pâtisse avant tout pour apporter des souvenirs et des émotions aux gens. Et bien que je n'ai pas vraiment d'histoire avec la pâtisserie, je suis entrain d'en créer une et je trouve ça génial ! :-) 

Ca paraît un peu altruiste comme vision, mais je ne cache pas non plus que c'est une question d'égo. C'est ce retour permanent entre : apporter quelque chose et recevoir qui me pousse à continuer.

Après je m'éclate aussi car j'aime énormément l'aspect créatif. Depuis que je suis petit, j'ai toujours aimé créer, dessiner, imaginer.. ce sont des facultés naturelles chez moi. 

Ici, avec des matières premières aussi simples que les oeufs, la farine, le sucre, on peut vraiment faire des choses magnifiques !  Le champ de possibilité est infini et il y a toujours quelque chose à apprendre !

 

 

Tu dois vraiment t'éclater ! 

 

En fait j'ai la chance d'avoir une personnalité qui colle complètement à cette discipline.  

 

Je suis très exigent, ce qui me permet de toujours me remettre en question, de faire toujours mieux et de progresser très vite. C'est une grande qualité, mais aussi un défaut car  je fonctionne beaucoup au "tout ou rien" et pas qu'en pâtisserie croyez-moi ! 

Du coup  ce n'est pas toujours facile. Là j'écris je suis content tout va bien, mais lorsque je pâtisse 6h d'affilées pour faire une pyramide de choux, que je me crâme 6 fois les doigts en caramélisant les choux et que tout s'écroule 30min avant de l'apporter à un baptême, c'est psychologiquement et physiquement très très difficile... J'ai eu beaucoup de "hauts", mais aussi beaucoup de "bas" depuis 2 ans. Tiens ça me rappelle quelque chose ... ah oui l'amour lol. Voilà la définition même d'une Passion. 

Après à méditer, mais je pense que créer, c'est sacrifier une part de soi-même.

 

 

Ton plus beau souvenir ? 

 

Heureusement, j'en ai beaucoup aussi ! :-) Il faut dire que la pâtisserie m'a donné beaucoup de leçons de vie ! Comme ce jour où je devais réaliser des macarons pour une dame. Mes coques étaient nickels, mais mes crèmes restaient liquides, impossible de les pocher même après un passage au frigo. Il me restait 2h avant la livraison et avec la pression et la fatigue, je me suis complètement découragé. Je voulais abandonner.

Je suis alors  resté plus d'1h dans mon canapé à ressasser et après avoir réfléchit un moment,  j'ai finalement retrouver la force de retourner en cuisine. Je ne sais quel coup du destin, mais mes crèmes avaient solidifé à température amibante ! 

J'ai finalement pu apporter les macarons à cette dame et ça lui a fait énormément plaisir car elle voulait les partager à l'hopital avec une personne atteinte du cancer.

Bref, j'étais vraiment fier d'avoir eu la force de finir ma préparation car au final, ça a apporté du bonheur à des personnes qui en avaient vraiment besoin... 

 

 

Quel est le gâteau dont tu es le plus fier ?

 

Ce sont les gâteaux où je raconte une histoire. Vous verrez sur mon blog qu'il y en a pas mal, c'est vraiment ma signature. Un bouquet de fleurs de macarons pour les filles de ma promo, mon chien, un hommage à ma mère, un objet d'un jeux-vidéo qui a marqué mon enfance etc... Je trouve mon inspiration dans tout est nimporte quoi. 

C'est vrai, j'aime beaucoup faire des gâteaux comme on peut en voir dans les grandes pâtisseries, mais ce n'est pas ce que je préfère faire !

 

Après si je devais en choisir un, ce serait celui que j'ai fait pour mes 23 ans. Toute ma vision de la pâtisserie est réunie dans ce gâteau. Ce que mes invités ont trouvé génial, c'est qu'il y avait une interactivité ! Et on le fait trop peu, voir pas du tout en pâtisserie !  :-)

Je vous laisse découvrir tout ça dans l'article dédié : Lien. 

 

gâteau anniversaire escalier bougies

 

 

Comment as-tu appris à pâtisser ? C'est long ?

 

J'ai appris tout seul grâce aux livres, aux vidéos sur internet et aux émissions ! Au début, c'est clair qu'il y avait énormément de ratés et puis au fur et à mesure, j'ai compris mes erreurs et il y a une certaine logique et une habitude qui se sont installées. Ca peut paraître abstrait si vous ne pâtissez pas, mais croyez-moi tous les gestes, les techniques finissent par s'imbriquer et devenir un tout.

Cette logique, j'ai dû l'acquérir en 1 an. Aujourd'hui, à moins que je fasse quelque chose de complètement nouveau, j'arrive à m'adapter à chaque recette.

Ce qui est important, c'est vraiment de comprendre ce que l'on fait. Et malheureusement c'est toujours trop peu, voir pas du tout expliqué dans les recettes.   

 

 

Pourquoi tenir un blog ? 

 

Pour plusieurs raisons...  D'abord  par fierté d'exhiber mes créations sur un blog qui est à mon image et après c'est aussi dans un but informatif. Mes recettes sont longues et super détaillées, mais c'est voulu. Comme je disais plus haut, je suis toujours exaspéré par la plupart des recettes qui n'expliquent jamais rien. C'est sans doute mon côté scientifique qui veut ça. La compréhension de celles-ci est essentielle à la réussite.  Certes on peut faire des erreurs pour avancer, mais encore faut-il les comprendre pour ne pas les reproduire. 

 

 

D'où vient le titre de ton blog : Rêvez Sucré ? 

 

Depuis l'histoire du gâteau piano, j'ai toujours eu en tête de faire rêver les gens avec la pâtisserie. Du coup, lorsque j'ai cherché un nom, je voulais vraiment qu'il véhicule cette idée. J'ai vraiment galéré pour le trouver. Et c'est après avoir demandé de l'aide à la plus part de mes amis que l'une d'elle m'a sorti le plus naturellement au monde : "Rêvez Sucré". :-) 

 

 

Pourquoi n'en fais-tu pas ton métier ? 

 

C'est vrai qu'on me le demande souvent. 

J'ai fait un stage la même année où j'ai commencé la pâtisserie et ça ne m'a pas plu. Pour de nombreuses raisons : D'abord, c'est un métier très difficile physiquement tout le monde le sait, mais qui demande aussi beaucoup de sacrifices sur le plan personnel.  Après, même en étant passioné, faire ça ne serait-ce que 3 jours de suite, ça me gaverait vite je me connais.  Après il y a aussi ce côté ingrat de faire des gâteaux à des gens qui ne vous remercie pas directement.  Et enfin c'est triste à dire, mais la rentabilité de la majorité des pâtisseries se fait sur des produits banals comme les croissants et les pains au chocolat. Ils n'ont pas forcément le temps et l'argent de faire de belles créations et c'est vraiment ce que j'aime faire.

Bref, ce n'est vraiment pas pour moi et je n'en suis pas triste ! Certaines passions sont faites pour rester des loisirs ! Après je ne dis pas que ça pourra évoluer..

 

Du coup que fais-tu en dehors de la pâtisserie ?

 

C'est une question assez personnelle.. Lol Non sérieusement, il faut savoir que la pâtisserie n'est pas ma première passion. J'en parle très peu car il n'y a encore rien de concret, mais depuis que je suis en CM2, j'écris des livres et croyez-moi, je les publierai un jour ! Côté pro', je sais que je suis fait pour être à mon compte donc je suis en pleine création d'un projet d'entreprise en ce moment.  

 

D'autres questions ?

 

Non ! Merci Gauthier !

 

Derien Gauthier !! Vous pourrez retrouver d'autres interviews (cette fois-ci officielles) dans les liens ci-dessous. Très bonne visite sur mon blog et n'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires. Vous me retrouverez ailleurs sur:

 

 

Facebook blog

Facebook : https://www.facebook.com/revezsucre

 

Twitter blog

Twitter : https://twitter.com/Revezsucre

 

pinterest blog ban

Pinterest : https://www.pinterest.com/revezsucre/