IMG_5290

 

Voici la toute première pièce montée que j'ai faite ! Il s'agit d'une pyramide de choux à la crème caramélisés. Je l'ai réalisée pour les 55 ans de ma tante en début d'année 2013. 

Lorsque j'ai commencé la pâtisserie, les éclairs étaient la première chose que je voulais savoir faire. Je me disais que réaliser soi-même ses éclairs au chocolat, c'était quand même la classe ! Ah ah (voir recette).

Et c'est en cherchant des recettes que j'ai appris que les choux et les éclairs provenaient d'une même pâte de base : la pâte à choux. Certes, à vue d'oeil ça paraît moins compliqué à faire que des macarons, mais je me suis quand même attaqué à gros pour commencer et j'ai rencontré pas mal de difficultés avant de réaliser des éclairs et des choux parfaits !

Pour en avoir des parfaitements réguliers, il existe une technique pour chacune de ces pâtisseries. Je vous ferai part de celles-ci dans un prochain article sur la recette de la pâte à choux !

Après les choux, il ne me restait plus qu'à trouver le plus important : une bonne recette de crème pâtissière à la vanille ! Et c'est dans un livre de Christophe Felder, un pâtissier très réputé et qui m'inspire beaucoup, que j'ai trouvé ce qu'il me fallait ! Je metterai en ligne cette recette ce week-end !

Enfin pour le caramel, je cherchais vraiment une texture croustillante, cassante et qui ne colle surtout pas au dent ! Vous retrouverez bientôt une section caramel avec une recette pour ce genre de caramel et une aussi pour mon fameux caramel beurre salé qui en a fait succomber plus d'un ! :-P

 

 

 

Voici une autre pyramide de choux que j'ai transformé.. en piste de ski !! (Et oui, on peut vraiment tout faire..) Je l'ai réalisé pour un événement sur le thème du ski que j'ai organisé dans mon école. 

 

Pièce montée choux piste de ski

 

Comme vous l'avez peut-être remarqué, j'aime raconter des histoires dans mes pâtisseries. Ici c'est un souvenir personnel (qui parlera peut-être à certains après ^^) qui remonte à mon enfance. On était parti avec mon père au ski (je devais avoir entre 12-15 ans) et j'avais fait avec lui une piste rouge qui était dangeureusement verglacée ce jour-là !

Juste avant d'emprunter cette piste, on a vu un homme la descendre un peu trop vite. Une personne a tenté de l'avertir en lui criant de ralentir, mais trop le tard, le gars s'est pris une gamelle et a dévalé toute la piste. Je m'en souviens encore, toutes les affaires dans son sac, ses skis et ses batons se sont barrées et tout. ^^ 

Bon du coup en voyant cette scène, ça m'a pas trooop rassuré.. J'étais complètement terrorisé. Vous allez vous foutre de ma gueule, mais je l'ai finalement descendue avec mon père (on avait pas le choix en même temps) en déchaussant mes skis à chaque virage pour repartir à chaque fois en ligne droite. Bref..

Il me semble qu'il s'agissait de la piste de ski "David douillet" et c'est pour ça que j'ai mis un panneau noir avec le numéro 15 au sommet de la "piste". Pour ceux ou celles qui la connaissent, j'ai vu sur internet que c'était en réalité une piste rouge et que le numéro ne correspondait pas non plus. Mais bon je l'ai mis en noir vu le dénivelé de ma pyramide. ^^

Tout en bas à l'opposé du bonhomme de neige, on voit ma tête avec mon gros nez et mes skis qui ressortent d'une grosse boule de neige. C'est un peu comme dans les cartoons lorsqu'un personnage dévale dans la neige. 

J'ai planté quelques sapins et aussi quelques morceaux de fondant durci pour faire effet neige.

 

Ce que je trouve intéressant dans cette création (oui je m'éloge tout seul mdr), ce n'est pas seulement le visuel et le goût, mais aussi l'interaction qu'elle provoque lors de la dégustation. Et c'est quelquechose qui est très difficile à créer dans un gâteau.

Ici, prendre un choux pour le manger a une signification. Prendre un choux, c'est comme creuser dans la neige (le sucre glace) pour aller chercher ce qui se cache dessous. Prendre un choux dans cette pyramide, c'est aussi créer une avalanche. Car vous remarquerez que j'ai disposé des boules de pâte à sucre entre les choux. Et forcément en retirant les choux, les boules finiront par dévaler la piste, comme une avalanche !